69 Avenue de France, 74000 Annecy

+33 (0)4 50 23 75 74

Réserver

Si les Annéciens ont la chance de pouvoir profiter du charme de leur Lac en toute saison, ils sont également idéalement situés pour jouir du grand air dans les montagnes environnantes. Une de leurs promenades favorites est l’ascension du Parmelan, un sommet avoisinant offrant un parcours des plus agréables.

 

Un sommet remarquable par sa structure

Le massif des Bornes possède une vingtaine de sommets de plus de 2000 mètres et quatre plus petits dont la Tête du Parmelan qui culmine tout de même à 1832 mètres. La montagne se distingue par sa structure géologique puisqu’elle présente un plateau calcaire avec une morphologie en lapiaz. Le sommet rocailleux surplombe une falaise de 200 mètres d’altitude.

Sous le plateau, c’est tout un réseau ou plutôt deux réseaux de galeries souterraines où s’écoulent d’une part la Diau et d’autre par le Bunant. Au total, ce sont près de 80 kilomètres de conduits souterrains qui serpentent au cœur du Parmelan.

Pour la petite anecdote, le lieu est connu des parapentistes qui peuvent y décoller, mais aussi des amateurs d’extraterrestres. En effet, de nombreux témoins, dont la gendarmerie de Thones, affirment avoir observé un phénomène étrange la nuit du 20 au 21 décembre 2016. Cette lumière blanche et ce puissant « bang » n’ont toujours pas trouvé d’explications.

 

Une agréable randonnée au cœur des Alpes

A seulement 14 kilomètres d’Annecy, le Parmelan est une destination idéale pour une randonnée en famille, d’autant que depuis son sommet on peut apprécier une splendide vue sur Annecy.

Pour commencer l’ascension, le parking se situe après Villaz, au bout de la route indiquant le Parmelan. Il existe deux chemins menant au sommet : le Grand Montoir et le Petit Montoir, ce qui permet de faire une boucle pour varier les plaisirs.

Le sentier est plus escarpé par le Grand Montoir et peut donner le vertige à ceux qui y sont sensibles, même si l’ensemble du trajet est sécurisé. Le plus jeunes peuvent s’assurer avec une cordelette. Les paysages grandioses font rapidement oublier ce petit inconvénient. Et la récompense est complète au sommet où, en plus du panorama, on peut admirer des chocards très familiers.